Sortie fin mai 2012, Vidal mobile vient de s’enrichir d’un nouveau module et pas des moindres : les interactions médicamenteuses !

Alors faut-il se précipiter sur cette nouvelle version du Vidal pour iPhone ?

1 – L’interface

En réalité Vidal Mobile n’est pas une application mais un portail contenant DES applications. Un menu d’accueil permet de sélectionner l’application souhaitée.

2- Vidal

On retrouve bien entendu le Vidal mais les nouveautés sont assez limitées par rapport aux anciennes versions :

- l’utilisation d’icônes retina

- un système d’abonnement à l’année

- et aussi car je suis mauvaise langue, une mise à jour mensuelle de la base de donnée.

Je regrette personnellement que de temps en temps lorsque l’on relance l’application on retombe à nouveau sur l’écran d’accueil ce qui me fait perdre du temps quand j’ai besoin très vite d’une information sur un médicament. J’aurais préféré arriver plus rapidement au sein de l’application.

Sinon l’application est égale à elle même avec les mêmes critiques que j’avais pu formuler (malheureusement) précédemment dans ce blog.

Exemple de recherche de médicament

3- Les interactions médicamenteuses

Grande nouveauté, comme vous pouvez le voir sur les captures d’écran il suffit de sélectionner plusieurs médicaments et l’application signale les contre-indications, les associations déconseillées etc…

En théorie je trouve cette fonctionnalité intéressante, mais en pratique, je n’ai pas le temps de mettre pour chaque patient que je vois ses traitements dans l’application… A voir à la longue.

4- La reco du mois

Finalement le vrai problème ici c’est « LA » et non pas « LES » recos, car le livre « Vidal Recos » est très pratique mais il fait 2200 pages… Donc l’avoir dans son iPhone aurait été franchement génial d’autant que l’adaptation de la reco n’est pas mal faite.

Seul petit problème, le contenu semble être en ligne et donc parfois on se retrouve avec ceci (ce n’est pas le cas du vidal où tout est chargé dans l’iPhone rassurez-vous) :

5- Les autres modules

Plus anecdotique, on retrouve pêle-mêle « Contraception orale » « Produits Dopants » « Maladies rares » Pharmaco Vigilance » « Médicament & Vigilance » « Vaccinations » « Vidal & Vous »…

Le contenu est intéressant mais je trouve l’organisation un peu étrange… Je pense qu’il aurait fallut regrouper plusieurs modules en un seul. La présentation actuelle n’incite pas l’utilisateur à consulter régulièrement ces modules (en gros on y jette un coup d’oeil et on ouvre plus).

Conclusion :

Pour moi la véritable nouveauté du Vidal Mobile est la fin des applications annuelles et le système d’abonnement à l’année.

L’ajout de l’interaction médicamenteuse ajoute certes un plus mais force est de constater que l’ergonomie n’est toujours pas au rendez-vous :
- devoir appuyer 2 fois et attendre l’affichage de 2 panneaux d’information pour arriver au vidal est pénible très rapidement
- toujours pas d’adaptation à l’écran de l’iPhone 5
- la navigation dans les différentes monographies se fait encore par lien HTML (c’est dire que l’application Vidal pour iPhone stagne !)

Enfin le contenu additif est sympathique sans plus.

Je conseille donc fortement à Vidal de revoir l’orientation actuelle du développement :
- intégrer les interactions dans une applications iPhone dédiée à la base Vidal
- sortir une applications Vidal Recos

Ces 2 applications devant être conçue en partant de zéro c’est à dire en intégrant les grands principes de l’ergonomie d’une bonne application iPhone, et le succès sera au rendez-vous !